L’arrivée d’un bébé dans votre vie a chamboulé votre quotidien. Au fil des mois, il grandit si vite que vous pensez déjà à la diversification alimentaire.

Quand et comment varier le plat de votre petit trésor ?

Les spécialistes guident toujours les parents dans l’alimentation de votre enfant. Prendre soin de sa famille exige énormément d’attention et d’organisation.

Faire appel à un intervenant issu d’une agence de garde d’enfants allège le quotidien des parents. Nombreux professionnels proposent des services de qualité. On retrouve par exemple, Assadia Metz. Celle-ci vous garantit le savoir-faire des meilleurs agents.

La diversification alimentaire de bébé, c’est quoi ?

Au fil des mois, votre bébé grandit rapidement et il est temps de faire un point sur son alimentation.

Outre le lait maternel ou infantile, son corps nécessite d’autres besoins nutritionnels. Pour les combler, votre enfant passe par le cap de la diversification alimentaire.

Il s’agit de proposer à votre nourrisson divers aliments bien choisis. Cette grande étape de la vie de votre petit trésor comprend toutefois quelques règles.

En effet, une petite révision s’impose concernant les familles d’aliments, la préparation, la quantité, les allergies, etc. Laissez votre bout de chou débuter son voyage culinaire avec un grand sourire.

La diversification alimentaire de bébé : à quel moment ?

Les pédiatres annoncent qu’à 4 à 6 mois, le corps de votre bébé est prêt à traiter différents aliments. C’est donc à ce stade que ses fonctions gastro-intestinales et rénales sont parfaitement fonctionnelles.

La diversification alimentaire ne doit pas se faire avant afin d’éviter le risque de carence. La seule règle est d’éviter de réduire la quantité de lait chez votre bébé.

Par ailleurs, les allergies font partie du quotidien de votre nourrisson à cette période. De ce fait, soyez vigilant en sélectionnant les familles d’aliments pour votre bébé.

Quels aliments pour votre bébé ?

diversification alimentaire bébé

Une fois le congé de maternité terminé, il faudra informer la nounou de l’alimentation de votre bébé. Vous souhaitez qu’il grandisse bien ?

N’oubliez pas le calcium qui renforce sa croissance osseuse. Pensez à un zeste de fer pour éloigner les rhino-pharyngites, les otites, les sinusites, etc.

Vous aimerez que votre enfant pleine de créativité, favorisez les acides gras essentiels. Voilà pourquoi le lait est important pour l’alimentation de votre petit trésor.

Il existe toutefois quelques fondamentaux afin de bien le nourrir.

Légumes

Comment convaincre votre bambin de 4 mois à se familiariser avec les légumes ?

Le bouillon est la solution idéale. Souvent combinés avec le lait, les légumes seront donc cuits à la vapeur. Le lait remplace ici l’eau dans votre casserole. Préférez toujours des légumes bien frais.

Ce bouillon ravira les papilles de votre petit ange. Commencez par quelques cuillerées à café lors du déjeuner.

Vous augmentez progressivement la quantité en atteignant 100 à 130 g. Par la suite, intégrez chaque soir la purée de légumes au bout de quelques semaines.

Fruits

Après les légumes, votre petit trésor est prêt à apprécier les saveurs incroyables des fruits, au bout de 2 semaines. Il peut s’agir de la compote de fruits bien cuits.

Ensuite, proposez à votre bébé de 8 à 9 mois une belle sélection de purée : banane, poire, orange ou pomme. Il vous suffit de prendre le jus tout en vous débarrassant de la pulpe. Vous terminez la préparation en diluant le tout dans de l’eau.

Quant à la quantité, donnez à votre bambin 2 à 3 cuillerées à café pendant le déjeuner. Après 5 semaines, passez à 4 à 5 cuillerées à soupe et finir à environ 130 g.

Si vous avez opté pour la garde d’enfants, vous informez toujours les intervenants sur les quantités. En cas d’allergies, les professionnels vous signaleront à coup sûr.

Céréales

Votre bébé peut découvrir le goût exceptionnel des céréales infantiles sans gluten à 4 à 6 mois. Certains nourrissons peuvent mal tolérer cette protéine végétale.

Si vous avez opté donc pour la garde d’enfants, précisez à l’intervenant que l’idéal est ceux qui sont à base de riz. Poursuivez par les céréales à base de blé.

Les consignes sur les quantités restent toujours les mêmes. Augmentez au fur à mesure pour que votre bout de chou puisse bien grandir.

Viande

La diversification alimentaire de bébé comprend également les poissons, les œufs et la viande. Pour ce faire, vous suggérez à votre petit trésor de la viande ou de poisson. Pour la cuisson, il est nécessaire qu’ils soient bien cuits à cœur.

Donnez-lui environ 10 g, cela donne 2 cuillères à café. Vous avez aussi l’option de 1/4 d’œuf dur, il le dégustera lors de son déjeuner.

Ces formules sont parfaites pour un enfant de 6 à 7 mois. Pour les besoins en lipides, préparez avec votre purée un filet d’un mélange d’huile ou de l’huile de coco.

Vous le remplacez tout simplement avec une noisette de beurre, le tour est joué. Ce sont alors des nutriments essentiels pour votre bébé.

Les précautions à prendre

Avant d’introduire votre enfant à la diversification alimentaire, consultez d’abord votre médecin. Par la suite, vous l’informez des antécédents dans la famille.

Cela permettra aux spécialistes de prendre les précautions nécessaires pour la diversification alimentaire de votre bébé. Donnez un certain relief dans le plat de votre bout chou.

Par ailleurs, ce voyage culinaire vous apprendra ses préférences en matière d’aliments. Cette étape vous aide aussi à connaître la liste des allergies de votre bébé.

Pourquoi choisir une agence de garde d’enfants ?

Pour la santé et le bien-être de votre enfant, le professionnalisme d’un intervenant est primordial. De ce fait, le respect des directives d’un tableau de la diversification alimentaire est plus que nécessaire.

Votre bébé évolue progressivement au fil des mois. Voilà pourquoi son menu change, car il part à la découverte des nouvelles saveurs.

Ainsi, Assadia Metz vous réserve sa solution de garde sur mesure. Il y a, par exemple, l’option de garde après les sorties de crèches. Les intervenants relayent les agents pour que votre enfant soit entre de bonnes mains.

Ils prennent soin de votre bambin à la sortie et une fois arrivé à la maison. Les nounous respectent la préparation des plats et la quantité nécessaire pour votre bambin.

De plus, les intervenants seront attentifs par rapport aux allergies de votre enfant. Ils répondent à vos besoins, mais ils sont surtout attentifs à son bien-être.