La natation est un sport complet, sans impact, peu dangereux et particulièrement recommandé pour prévenir et soulager les douleurs articulaires, notamment dues à l’arthrite.

Comment ça marche ?

Sur la terre ferme, nos articulations doivent soutenir tout notre poids pour nous permettre de tenir debout et de nous mouvoir. En immersion dans l’eau jusqu’aux épaules, elles ne doivent plus porter que 20% de notre poids, l’eau faisant le reste du travail.

Ainsi, comparés à un exercice en plein air, les efforts que nous faisons dans l’eau sollicitent beaucoup moins nos articulations. En revanche la résistance de l’eau permet de renforcer rapidement les muscles autour des articulations, ce qui contribue à protéger ces dernières à plus long terme.

Par ailleurs l’exercice physique dans l’eau permet aussi de calmer les nerfs, de tonifier le corps et d’augmenter les capacités cardio-pulmonaires, alors pourquoi s’en priver ?

L’arthrose chez les seniors, mais pas que !

L’arthrite est une affection courante qui peut toucher une personne de n importe quel âge. Une articulation devient douloureuse et enflammée et peut rendre difficile un certain type de mouvement.

Il en existe deux principaux types dont la plus commune est l’arthrose. L’arthrose touche principalement les seniors, et peut se manifester dès 40 ans, on la retrouve davantage chez les femmes que chez les hommes, mais tout le monde est un candidat potentiel à l’arthrose et il y a de fortes chances pour que vous-même, en fassiez un jour l’expérience (les articulations s’usent obligatoirement avec le temps).

Si vous faites partie de la tranche d’âge [40-50] ans et que l’arthrite ne s’est pas encore manifestée chez vous, je vous recommande de prendre une bonne mutuelle pour senior pas chère. Celle-ci vous permettra vous permettra une prise en charge de certains traitements contre l’arthrose comme les médicaments anti inflammatoires, les infiltrations et éventuellement toute chirurgie ou cure thermales.

Les articulations habituellement touchées sont les mains, les genoux, les hanches et la colonne vertébrale. Au début, la condition affecte le cartilage d’une articulation, ce qui rend le mouvement plus difficile et entraîne une certaine rigidité. Au fur et à mesure que le cartilage s’amincit (ce qui entraîne un gonflement) les os de l’articulation se frottent, ce qui cause de belles douleurs.

Le second type d’arthrose est la polyarthrite rhumatoïde, moins fréquente et qui survient généralement chez les personnes âgées, entre 40 et 50 ans.

Elle cible quant à elle en premier lieu la couche externe d’une articulation et peut se propager à travers l’articulation. Cela entraîne un gonflement qui finit par modifier la forme de l’articulation. Le cartilage et l’os peuvent alors se décomposer et la polyarthrite rhumatoïde peut également entraîner des problèmes avec d’autres tissus et organes.

Nager : le tout meilleur exercice contre l’arthrite ?

La natation a été identifiée comme aidant à réduire la douleur, la raideur et l’invalidité chez ceux qui souffrent de cette condition. Elle peut également accroître la mobilité générale.

La natation ainsi que d’autres activités aquatiques semblables (aqua yoga, aquabike, aqua etcetera) font partie des meilleurs exercices contre l’arthrite.

Voici d’autres bonnes formes d’exercices pour l’arthrose :

  • Aquajogging : il s’agit d’un jogging dans l’eau qui diminue le poids sur les articulations de 50% par rapport à la marche.
  • Aquagym : c’est de l’aérobic dans l’eau, normalement à hauteur de la taille. Elle sollicite le haut et le bas du corps, ainsi que la partie abdominale.

On l’a dit en intro, quand on nage, environ 80 % de notre poids corporel est soutenu par l’eau, ce qui aide fortement à surmonter les mouvements douloureux dans les articulations affectées par l’arthrite.

La natation est aussi une excellente mesure préventive de la condition puisqu’elle réduit le risque d’arthrite en permettant à une personne de maintenir sa force musculaire et la structure de ses articulations.

Quelques mesures de prudence cependant ; il existe plusieurs types de nage avec des bienfaits différents pour chacune d’entre elles.

Voici quelques éléments d’information sur les différences à noter entre ces nages :

  • la brasse raffermit l’intérieur des cuisses ainsi que les bras et les épaules, mais est à déconseiller à ceux qui souffrent du dos
  • le crawl est un très bon exercice d’aquagym qui contribue à soulager les raideurs articulaires des membres supérieurs. De plus, cette nage permet un bon travail cardio-vasculaire et est excellente pour puiser dans les réserves de surcharge pondérale. Mais le crawl est également à éviter pour quiconque souffre des lombaires
  • le dos crawlé est en revanche une nage douce et bienfaisante, notamment pour les personnes âgées, car elle soulage les épaules
  • le papillon est le meilleur exercice d’endurance, mais est à réserver à ceux qui sont déjà bien entraînés

Une à deux séances de 30 minutes par semaine, selon vos capacités, permet de profiter de tous les bienfaits de ce sport très vertueux. Il est toutefois essentiel de prendre conseil auprès de professionnels lorsque l’on débute, afin d’être sûr d’avoir la bonne technique pour éviter toute blessure, et d’adopter une pratique progressive en accord avec ses capacités pour se sentir plus vite comme un poisson dans l’eau.

Notez que si la natation est trop éprouvante pour vous, optez pour un cours d’aquayoga ou encore d’aquabike !