Pour toute personne qui a déjà éprouvé des douleurs chroniques, surtout dans les articulations, vous connaissez la valeur d’un remède efficace contre la douleur articulaire.

La liste suivante d’analgésiques entièrement naturels comprend plusieurs herbes qui offrent des résultats immédiats ainsi qu’une collection complète de solutions plus permanentes (bien qu’ayant une action plus lente) pour guérir vos articulations et soulager la douleur.

1. Curcuma & Gingembre

Le curcuma contient le Curcumine, composé organique et  puissant anti-inflammatoire. Le gingembre possède de nombreuses propriétés thérapeutiques, dont la capacité d’inhiber la réponse immunitaire inflammatoire de l’organisme.

Combinez ces deux herbes médicinales incroyables et faites-les infuser dans un thé. Il suffit de broyer environ une demi cuillère à café de gingembre frais et de racine de curcuma, ajouter à 2 tasses d’eau bouillante, réduire le feu et laisser mijoter pendant environ 10 à 15 minutes. Une fois que votre thé a atteint l’intensité désirée, filtrer les herbes, sucrer avec l’excellent miel de manuka et déguster.

2. Sel d’Epsom

Le magnésium est un minéral essentiel qui aide le corps humain à accomplir une longue liste de fonctions importantes, y compris la régénération et la guérison des tissus articulaires et des os. Bien que les carences en magnésium soient assez rares, il est presque impossible d’en avoir trop.

Vous pourriez tout à fait prendre des suppléments de magnésium pour aider à guérir vos articulations douloureuses, mais il existe une manière bien plus relaxante (et efficace) d’augmenter les niveaux de magnésium de votre corps.

Essayez de prendre un bain de sel d’Epsom. Le magnésium est absorbé beaucoup plus rapidement par la peau plutôt que par l’intestin. Par ailleurs, l’eau tiède devrait soulager temporairement les douleurs et les maux au fur et à mesure que vos articulations et vos muscles raides s’assouplissent.

Vous pouvez trouver les sels Epsom dans la plupart des épiceries et des magasins d’aliments naturels ou les commander en ligne.

3. Huile d’olive

L’huile d’olive extra vierge pressée à froid est incontestablement l’une des huiles les plus saines au monde.

Pour soulager les douleurs articulaires, essayez de consommer environ 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans votre alimentation quotidienne. Le composé organique oléocanthal que l’on trouve dans l’huile d’olive est connu pour inhiber l’activité de deux enzymes inflammatoires majeures dans le corps humain (COX-1 et COX-2) de la même manière que l’aspirine ou l’ibuprofène.

Bien que l’ingestion d’huile d’olive essentielle riche en acides gras puisse aider à lubrifier les articulations de l’intérieur, vous pouvez également utiliser ce remède de manière topique. Ainsi, passez un peu d’huile d’olive au quotidien sur vos articulations douloureuses deux fois par jour, en massant doucement.

4. Feuille de pissenlit

La feuille de pissenlit est une excellente source végétale de vitamines A et C, deux nutriments importants pour la régénération des tissus conjonctifs de l’organisme.

Buvez quotidiennement une tasse de thé aux feuilles de pissenlit pour accélérer la guérison des articulations endommagées. Il suffit de tremper une petite poignée de feuilles de pissenlit frais dans une tasse d’eau bouillante pour faire ce thé. (Vous pouvez aussi utiliser des feuilles séchées. une pincée suffira.) Ajoutez un peu de miel à votre thé avant de le boire.

Si vous n’êtes pas fan du thé aux feuilles de pissenlit, vous pouvez mettre des feuilles fraîches dans vos salades. Sachez simplement que cette herbe est aussi un puissant laxatif alors ne mangez pas plus de quelques feuilles à la fois ! Vous pouvez aussi cuire légèrement les feuilles de pissenlit avant de les consommer pour atténuer cet effet.

5. Mélasse noire

Une simple cuillère à soupe par jour de mélasse peut aider considérablement la guérison permanente des articulations douloureuses. Bourrée de minéraux essentiels dont le calcium, le potassium et le magnésium; la mélasse peut aider l’organisme à réguler les fonctions nerveuses, renforcer les os et réparer les tissus conjonctifs. Pour en savoir plus sur les bianfaits de la mélasse, c’est ici.

6. Écorce de saule (Salicine)

C’est l’un des plus anciens remèdes à base de plantes médicinales connus, les références historiques à l’écorce de saule remontent à l’époque d’Hippocrate.

Hippocrate, le père de la médecine moderne, utilisait de l’écorce moulue et des feuilles de saule pour soulager les maux de tête et autres douleurs. Plus tard, les scientifiques ont isolé le composé organique « Salicine », qui est le produit chimique responsable des capacités incroyables de l’écorce de saule. La salicine est finalement devenue l’inspiration naturelle pour la création de l’acide acétyl salicylique, l’ingrédient actif de l’aspirine.

Bien qu’il puisse être pris sous forme de capsule, l’écorce de saule est beaucoup plus efficace lorsqu’il est infusé sous forme de thé. Ajouter environ une cuillère à soupe d’écorce de saule séché à 1 tasse d’eau bouillante et laisser mijoter pendant 10 à 15 minutes pour faire ce thé. Comme pour beaucoup de tisanes, l’écorce de saule est amère, vous pouvez donc avoir besoin d’un peu de miel pour l’adoucir.

Buvez du thé à l’écorce de saule deux fois par jour pour soulager la douleur et l’inflammation.

7. Crème Capsaicine

Un des remèdes naturels les plus populaires et les plus largement utilisés pour soulager temporairement la douleur articulaire est la Crème Capsaicine, qui surcharge les transmetteurs de douleur du corps connus sous le nom de Substance P. Vous pouvez acheter la crème de capsaicine en ligne ou dans la plupart des pharmacies.

Si vous souhaitez avoir plus de contrôle sur les ingrédients, vous pouvez tenter de faire votre propre crème maison.

Rappelez-vous: utilisez toujours des gants lorsque vous manipulez des piments forts. Évitez le contact avec les zones sensibles et les muqueuses car la capcaisine provoque une irritation extrême et est difficile à neutraliser une fois que la molécule se lie à votre peau.

8. Huile d’Eucalyptus

L’huile d’eucalyptus est un autre analgésique populaire à base de plantes qui est utilisé dans de nombreux produits commerciaux modernes. Vous pouvez acheter des pommades à base d’eucalyptus entièrement naturelles.

Vous pouvez vous fabriquer cotre propre pommade anti muscles douloureux en suivant cette recette à base d’huile de noix de coco, de cire d’abeille, de camphre et d’huile essentielle d’eucalyptus (en savoir plus sur les bienfaits de l’eucalyptus ici).

9. Baies de genièvre

Un essai de recherche de 2009 publié dans le « Journal of Ethnopharmacology » a révélé que le composé organique terpinen-4-ol contenu dans les baies des variétés épineuses et communes de genévrier réduisent la douleur arthritique et l’inflammation.

Pour faire du thé aux baies de genièvre, portez 1 tasse d’eau fraîche à ébullition et placez 1 cuillère à soupe de baies de genièvre séchées dans une tasse. Versez l’eau bouillante sur les baies et laissez-les infuser pendant 20 minutes avant de les égoutter. Buvez 1 tasse deux fois par jour, et ajoutez du miel au goût si besoin.

Veuillez noter: Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent éviter les baies de genièvre.

10. Boswellia

L’extrait de Boswellia Seratta est un autre excellent anti-inflammatoire et analgésique qui agit en inhibant la réponse immunitaire du corps qui cause l’enflure et en réduisant l’inflammation existante dans les tissus articulaires.

Vous pouvez acheter des suppléments de Boswellia en ligne ou trouver l’herbe dans votre magasin d’aliments naturels naturels locaul.

11. Jus de Raisin & Pectine

La recherche médicale a émis l’hypothèse que la pectine aide à restaurer l’élasticité et la lubrification des membranes synoviales endommagées, le tissu amortisseur souple à l’intérieur de nos articulations qui leur permet de bouger sans douleur. Bien qu’il y ait encore beaucoup de recherches à faire sur ce sujet, les personnes qui boivent de la pectine liquide trouvent ce remède naturel très efficace, surtout lorsqu’il est pris avec du jus de raisin, un autre anti-inflammatoire naturel.

Tous les jours : Mélangez 1 cuillère à soupe de pectine liquide à 100ml de jus de raisin et boire 1 à 2 fois par jour.

12. Racine de bardane

Voici une autre herbe réputée depuis longtemps comme anti-inflammatoire. La bardane regorge d’acides gras, de stérols et de tanins qui contribuent tous à réduire l’inflammation.

Pour utiliser la bardane pour les douleurs articulaires, ajouter environ une cuillère à soupe de racine de bardane séchée à une tasse d’eau bouillante. Laissez tremper pendant 10 à 15 minutes, puis passer au tamis. Appréciez ce remède pendant qu’il est encore chaud, jusqu’à 4 fois par jour.

Sinon, vous pouvez prendre l’herbe sous forme de comprimés en suivant bien la posologie.

13. Ortie

L’ortie contient une longue liste de nutriments (dont les protéines, le calcium, le phosphore, le fer, le magnésium, le bêta-carotène, les vitamines A, C, D et le complexe B) qui contribuent au soulagement de la douleur, au renforcement des os et à la réduction de l’inflammation des articulations.

Buvez une tasse de thé biologique 1 à 2 fois par jour pour la guérison et le soulagement progressif des douleurs articulaires.

Pour un soulagement plus immédiat (et pour les plus courageux), on dit que le fait de piquer l’articulation enflammée sur la plante d’ortie aide à soulager la douleur articulaire (la partie piquante des orties attire le sang vers l’articulation, soulageant ainsi la douleur et l’inflammation). Prêt à essayer ?

14. Réglisse

La glycyrrhizine, le principal composé organique de la racine de réglisse qui donne à l’herbe sa saveur sucrée, est aussi un puissant anti-inflammatoire qui agit en inhibant l’activité des enzymes inflammatoires dans le corps humain.

Vous pouvez prendre de la Glycyrrhizine sous forme de supplément ou infuser de la racine de réglisse séchée comme thé.

À noter: l’utilisation de la glycyrrhizine a plusieurs effets secondaires connus lorsqu’elle est utilisée en quantité importante ou pendant de longues périodes. De plus, la glycyrrhizine devrait être évitée par les femmes enceintes ou qui allaitent.

Rappelez-vous qu’il est toujours recommandé de consulter votre médecin avant d’entreprendre un traitement à base de plantes médicinales.