Avertissement : Avant d’essayer ces remèdes, nous vous recommandons de consulter un médecin pour vous assurer que votre transpiration excessive n’est pas signe d’une pathologie sous-jacente.

L’acné, les pellicules, l’obésité, ces problèmes embarrassants sont communément discutés en société, mais il est un problème qui est rarement abordé : la transpiration excessive.

En souffrez-vous ?

Vous êtes loin d’être le seul, on estime que 650 000 à 2 millions de personnes souffrent en France d’hyperhidrose. Les personnes qui en souffrent estiment que c’est un problème plus gênant encore que l’obésité, l’acné ou les pellicules.

L’hyperhidrose provoque une transpiration excessive et persistante des aisselles, des mains, des pieds ou de l’aine. Alors que le phénomène de transpiration est un processus nécessaire au corps humain, permettant de le refroidir pour éviter la surchauffe, ceux qui souffrent d’hyperhidrose transpire même quand l’organisme n’ a pas besoin de ce refroidissement.

La plupart du temps, cela se manifeste dans les paumes de mains, aux pieds, au niveau des aisselle bien entendu mais aussi au front, tandis que le reste du corps demeure sec.

Non seulement cela peut être embarrassant, la transpiration laissant généralement des marques apparentes sur les vêtements, mais cela peut aussi interférer avec les activités quotidiennes. Si vos mains sont en sueur, il peut être difficile de taper sur un ordinateur ou de tourner une poignée de porte – et comme la peau est souvent mouillée, cela crée des conditions idéales pour qu’une infection cutanée se développe.

Si vous éprouvez certains de ces symptômes, il est probable que vous souffriez d’hyperhidrose :

  • Plante des pieds humides
  • Transpiration visible qui mouille vos vêtements
  • Décoloration de la zone atteinte
  • Macération de la peau
  • Pieds mal odorants
  • Une peau qui craque et s’écaille

Il y a des interventions médicales et des produits pharmaceutiques disponibles pour traiter cette pathologie, certains fournisseurs de soins de santé recommandent des médicaments pour l’anxiété ou la dépression lorsque l’hyperhidrose est déclenchée par le stress.

Le Botox est un autre traitement courant, administré dans les aisselles, les mains, les pieds et l’aine, dans certains cas. Il y a même une opération pour enlever les glandes sudoripares. Mais toutes ces approches ont un potentiel d’effets secondaires graves, pourquoi prendre le risque quand il y a un certain nombre de remèdes naturels et efficaces que vous pouvez d’abord essayer ?

Essayez l’une de ces méthodes simples et peu coûteuses pour contrôler ou réduire votre transpiration.

1. Éviter les aliments transformés

Presque tous les problèmes de santé peuvent être dus à une mauvaise alimentation. Le dicton « vous êtes ce que vous mangez » est très vrai. Si votre régime alimentaire est essentiellement basé sur des aliments transformés, toutes ces toxines chimiques et les composés que les fabricants mettent dans les aliments pour rendre leurs goûts meilleurs ou les conserver, vont déclencher in fine plus de transpiration. Si vous êtes en surpoids, cela aggrave le problème.

Il est urgent que vous arrêtiez  tous les aliments surgelés (sauf peut être les légumes verts si vraiment vous ne pouvez en acheter des frais), emballés, pré-faits, prêts à manger, frits et autres aliments rapides. Mettez plutôt l’accent sur les aliments entiers qui proviennent de notre terre.

Concentrez vous sur de bons fruits frais (et de saison) ainsi que toutes sortes de légumes. Optez pour Œufs et poulets biologiques d’élevage en liberté, poissons sauvages, noix et oléagineux qui présentent d’importantes sources de protéines, au même titre que les légumineuses.

2. Incorporer le vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme offre des propriétés astringentes qui peuvent aider à contrôler la transpiration, et lorsqu’il est consommé, il aide également à équilibrer les niveaux de pH dans le corps. Il agit même comme un antitranspirant, formant une couche sur la peau pour assurer que les pores restent fermés.

Pour l’utiliser sur des aisselles en sueur, lavez soigneusement la zone affectée, puis tamponnez une boule de coton avec du vinaigre de cidre de pomme. Frottez la boule de coton sur la zone et laissez agir pendant la nuit. Le matin, rincez-le sous la douche et appliquez votre déodorant comme d’habitude.

Vous pouvez aussi le consommer en ajoutant deux cuillères à café de vinaigre de cidre de pomme et une cuillère à café de miel dans un verre d’eau. Buvez ce mélange une fois par jour, idéalement à jeun, pour combattre l’excès de transpiration.

Si vos pieds sont particulièrement moites, vous pouvez les faire tremper pied dans du vinaigre de cidre de pomme en versant une demi-tasse dans un bain de pied. Bien remuer et laisser tremper les pieds pendant environ 20 minutes. C’est plus efficace si vous faites ce rituel tous les jours.

3. Opter pour le bicarbonate de soude

Comme le bicarbonate de soude est alcalin, il aide à équilibrer les acides de la sueur qui favorisent la croissance des bactéries. Il abaisse fondamentalement le niveau de pH dans les zones du corps qui transpirent généralement, en contrebalançant ces acides et en agissant comme un déodorant naturel en absorbant les odeurs.

En fait, le bicarbonate de soude est l’un des déodorants naturels les plus efficaces.

Il possède également des capacités curatives qui peuvent traiter les infections cutanées, les piqûres d’insectes et l’inflammation. Il neutralise les odeurs fortes et indésirables, ce qui signifie qu’en tant que déodorant, il élimine les substances nocives de l’organisme tout en offrant une protection à long terme.

Avec le bicarbonate de soude, au lieu de produits chimiques et d’additifs qui peuvent irriter, vous avez des substances propres et naturelles qui donnent un parfum frais à votre peau.

De plus, il est beaucoup moins cher que les déodorants achetés dans le commerce.

Pour l’utiliser, il suffit de mélanger 60g de fécule de maïs (Maizena), 60g de bicarbonate de soude et 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de lavande. Nettoyez vos aisselles soigneusement, puis appliquez ce mélange  l’aide d’un chiffon légèrement humide. Laisser sécher.

Lorsque vous êtes pressé, vous pouvez simplement mettre un peu de bicarbonate de soude sur vos aisselles, cela aidera à neutraliser l’odeur corporelle et à combattre l’hyperhidrose.

4. Pratiquer le yoga

Bien que vous puissiez associer le yoga à la transpiration, en particulier lors de mouvements dynamiques, le yoga est en fait l’une des meilleures façons naturelles de contrôler la transpiration excessive.

Cette ancienne discipline qui combine respiration et mouvement aide à harmoniser le corps et à corriger les déséquilibres. Cela peut aider à s’attaquer à la cause sous-jacente de vos symptômes, même si vous ne la connaissez pas précisément.

La pratique régulière du yoga est excellente pour procurer calme intérieur et stabilité émotionnelle, ce qui signifie que si votre transpiration est liée au stress ou à l’anxiété, le yoga pourrait aider énormément à réduire les symptômes. Il vous aidera également à réduire la gravité de votre anxiété lorsque des situations angoissantes surviennent.

Le yoga est également très efficace pour stimuler le système digestif, ce qui est utile pour ceux qui souffrent d’hyperhidrose associée à des problèmes de poids, une mauvaise alimentation ou une intolérance alimentaire. Il y a également certaines positions qui peuvent encourager le corps à évacuer les toxines, ce qui est bénéfique pour la sudation.

5. Huile de coco

L’huile de noix de coco est l’un des aliments les plus polyvalents qui soient. Il peut être utilisé à la fois en interne et en externe pour fournir une myriade d’avantages de santé et traiter toutes sortes de problèmes de santé.

Si vous souffrez de transpiration excessive, utilisez-la comme huile de massage, en la frottant sur votre corps. Vous pouvez aussi simplement masser les zones affectées, comme sous les dessous de bras ou les pieds.

Pour les zones particulièrement transpirantes, vous pouvez la combiner avec du camphre pour un effet anti-transpiration supplémentaire. Ajoutez environ 60g de camphre écrasé 120g d’huile de noix de coco, et remuez bien pour faire une pâte. Appliquez le mélange sur les zones sujettes à la transpiration, en massant bien. Laisser reposer pendant environ une heure, puis rincer.

Vous pouvez également utiliser l’huile de noix de coco combinée avec du bicarbonate de soude et d’autres ingrédients, pour créer votre propre déodorant maison.

Ingrédients:

  • 3 c. à thé d’huile de noix de coco biologique
  • 2 c. à thé de beurre de karité
  • 3 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 2 c. à thé Poudre de racine d’arrowroot
  • 3 gouttes d’huile essentielle de lavande pure

Instructions :

Dans un bain-marie, faire fondre l’huile de noix de coco et le beurre de karité à feu moyen.  Laissez le pot dans l’eau chaude jusqu’à ce que les deux ingrédients soient complètement fondus.

Retirer du feu et ajouter le bicarbonate de soude et la poudre de racine d’arrowroot; bien mélanger. Ajouter l’huile essentielle de lavande, mélanger et conserver le mélange dans un bocal et laisser refroidir, puis verser dans un stick de déodorant vide et mettre au réfrigérateur.

6. Boire du thé noir

Le thé noir contient de l’acide tannique qui offre des propriétés anti-transpirantes et astringentes qui peuvent aider à contrôler la transpiration en excès. Ses propriétés astringentes permettent de resserrer les glandes sudoripares qui contrôlent le flux de sueur vers la couche externe de la peau. D’autres thés peuvent aussi être consommés, mais comme le thé noir a le plus haut niveau d’acide tannique, c’est lui le plus efficace.

Pour bénéficier des bienfaits du thé noir sur votre hyperhydrose, il vous suffit de le préparer en plaçant 2 sachets de thé noir dans 700ml d’eau juste avant l’ébullition. Laisser infuser 10 à 15 minutes.

Vous pouvez le boire, mais aussi trempez un gant de toilette dans le thé avant de le tamponnez sur vos aisselles.

7. La sauge

La sauge s’avère être elle aussi un excellent remède pour lutter contre la transpiration excessive, prise sous forme de thé ou de pilule, elle offre de multiples qualités qui en font un remède antitranspirant très efficace.

La sauge est un antibactérien et antifongique qui aide à limiter la croissance des bactéries qui peuvent mener à l’excès de transpiration, et les feuilles de sauge contiennent également de l’acide tannique, ce qui signifie que, comme le thé noir, la sauge aide à réduire la transpiration des glandes sudoripares et donc, la transpiration.

Il y a plusieurs façons d’utiliser la sauge pour régler votre problème :

  • Faire bouillir une cuillère à soupe de feuilles de sauge séchées dans une à deux tasses d’eau. Laisser refroidir à température ambiante, puis utiliser le liquide pour nettoyer à fond la plante des pieds, les paumes des mains, les aisselles et toutes les autres parties qui ont tendance à transpirer excessivement. Répétez deux fois par jour pour obtenir les meilleurs résultats.
  • Vous pouvez également boire du thé à la sauge et en apprécier les effets, mais il est préférable de l’utiliser en combinaison avec la première méthode. Faire un thé de sauge en trempant une à deux cuillères à café de l’herbe séchée dans une tasse d’eau chaude pendant 5 à 7 minutes. Sirotez chaque soir juste avant de vous coucher.
  • Pour la transpiration des pieds en particulier, vous pouvez remplir un bain de pieds d’eau chaude et ajouter 2 cuillères à café de sauge séchée. Laisser infuser jusqu’ à ce que l’eau soit à une température confortable et chaude et laisser tremper les pieds pendant 20 minutes au moins une fois par jour.

8. L’hamamélis

Obtenue à partir des feuilles et de l’écorce de l’arbuste de noisetier, originaire d’Amérique du Nord, l’hamamélis contient de nombreux composés bénéfiques, dont les tanins, les catéchines, l’acide gallique et les flavonoïdes, ainsi que des huiles essentielles comme le carvacrol, l’hexanol, l’eugénol, les saponines et la choline.

Tous ces éléments s’unissent pour faire de l’hamamélis un combattant de la transpiration très puissant, en rétrécissant les pores de la peau avec ses propriétés astringentes fortes. Il est particulièrement utile contre la transpiration faciale, ce qui explique qu’on retrouve souvent l’hamamélis comme ingrédient dans les après-rasages.

Si vous souffrez d’une transpiration faciale excessive, utilisez-la en imbibant une boule de coton  et en appliquant directement sur le visage. Attention toutefois à ne pas trop appliquer, car cela peut dessécher votre peau. Vous pouvez le laisser sans rinçage, ou le laisser sur la zone pendant environ 30 minutes, puis rincer.

9. Jus ou gel d’Aloe Vera

L’aloe vera offre un effet apaisant et rafraîchissant à la peau et aide également à réguler la transpiration excessive causée par la chaleur. La plante peut aussi s’attaquer à des problèmes comme les coups de soleil, les taches de vieillesse, les ridules et la rosacée. Il suffit de tremper un chiffon propre dans du jus d’aloe vera et de l’appliquer sur les zones affectées, ou de diluer le gel d’aloe vera 100% naturel, pressé à froid avec de l’eau, puis d’appliquer.