Au cours de la grossesse, certaines femmes subissent des changements physiques : augmentation et sensibilité des seins, apparition de boutons… Il y a également les vergetures qui sont particulièrement incommodantes, car une fois qu’elles pointent le bout de leur nez, elles risquent de ne plus disparaître.

Afin d’éviter ces cicatrices cutanées, certaines solutions pour traiter les vergetures se révèlent efficaces. Elles seront aussi l’occasion de vous chouchouter et de vous préparer une séance de bien-être.

Pour quelles raisons les vergetures tendent à se manifester particulièrement chez les femmes enceintes ?

La peau se compose de trois couches, à savoir l’épiderme, le derme ainsi que l’hypoderme. Les vergetures sont des lésions localisées au niveau du derme, et notamment des fibres élastiques cutanées, ou fibres de collagènes. Ces couches élastiques se rompent le plus souvent, car la peau subit un étirement trop important.

Elles sont alors substituées par des fibres plus fines et moins bien structurées. Elles peuvent donc résulter une prise de poids soudaine. Lorsqu’elles commencent à apparaître, elles se déclinent sous forme de zébrures qui enflent.

Petit à petit, les vergetures deviennent plus claires puis prennent une coloration blanche nacrée pour laisser sur la peau des traces pour ainsi dire ridées et rayées. Lors de la grossesse, on les constate durant le 5ème mois, du côté des hanches, des seins, du ventre et des cuisses. Aucune règle spécifique ne régit la manifestation de ces rayures désagréables, mais il semblerait que les peaux les plus enclines aux vergetures sont les peaux blanches et jeunes.

Les origines probables des vergetures pendant la grossesse

Une femme enceinte prend généralement très vite du poids. Cela favorise grandement l’arrivée des vergetures. Le changement hormonal peut également provoquer l’apparition de celles ci. Au moment de la grossesse, les bouleversements hormonaux sont la plupart du temps notables et cela rend les fibres élastiques de la peau vulnérables, surtout le collagène.

Enceinte, la femme produit plus de cortisol, une hormone sécrétée par les glandes surrénales. Cette dernière peut modifier l’élasticité et la souplesse de la peau. Ainsi, à mesure que le taux de cortisol devient important, le collagène diminue et estompe l’élasticité de la peau.

Étant donné les grandes poussées d’hormones vécues durant la grossesse, la peau de la femme est plus réceptive à la vergeture. Mais il semble que cela baisse avec l’âge. Ce qui signifie que les futures mamans âgées de 20 ans ont plus de risque de présenter des vergetures que celles qui tomberont enceintes à plus de 35 ans. Par ailleurs, les vergetures peuvent apparaître à cause d’une prédisposition génétique. En réalité, l’hérédité peut être à l’origine de ces imperfections cutanées, attendu qu’elles sont notées au sein du code génétique. C’est donc pour cela qu’elles peuvent se transmettre de mère en fille.

Se prémunir des vergetures étant enceinte : comment faire ?

sport grossesse

En soi, aucun remède ne permet de se protéger contre l’apparition des vergetures. Toutefois, grâce à de simples gestes, vous pouvez retarder leur manifestation ou tout au moins réduits les dommages qu’elles pourraient engendrer. Dans tous les cas, il vaut mieux prévenir ces cicatrices, en particulier, lors de la période de grossesse.

Ne pas prendre trop de poids quand on est enceinte

Que ce soit pour votre bien ou celui de votre bébé, avoir le contrôle sur votre poids pendant les neuf mois de grossesse est essentiel afin de ne pas en gagner. Certes, la femme prend nécessairement du poids à cette période, vu que son ventre est naturellement amené à grossir, mais cela doit se dérouler de manière progressive. Un régime alimentaire équilibré et adapté est alors de mise. Évitez à tout prix de grignoter entre les repas, car il s’agit de la principale source d’un gain de poids brusque. Aussi, n’oubliez pas que vous ne devriez pas avoir pris plus de huit à douze kilos durant la grossesse.

Automassage anti-vergetures

Le massage constitue aussi un excellent moyen pour prévenir ou se défaire des vergetures. À l’aide d’un lait corporel ou d’une huile, massez délicatement la zone concernée, les seins, les hanches ou le ventre, à raison de quelques minutes afin que l’huile s’imprègne en profondeur. Optez de préférence pour des crèmes bios, riches en huiles végétales, telles que l’huile de jojoba, d’avocat, d’amande douce, d’olive ou de karité.

Une bonne hydratation

Tout au long de ces neuf mois, pensez également à bien vous hydrater et pour cela, rien ne vaut l’eau et rien de plus. Une bonne hydratation aidera à rendre votre peau plus élastique et de ce fait moins prédisposée aux vergetures.

Des huiles végétales pour l’organisme

En prévention des vergetures, la consommation d’huile végétale peut également s’avérer efficace. Si elle permet d’hydrater la peau, elle assure aussi l’hydratation à l’intérieur du corps. Procurez-vous de préférence des huiles bios. Vous avez l’embarras du choix : huile d’onagre, de bourrache qui est particulièrement recommandée pour son apport en acides gras polyinsaturés et en oméga 6.

Privilégier certains aliments

Bien qu’il n’existe pas de véritables aliments anti-vergetures, certaines denrées peuvent assurer la protection de la peau, pour ne citer que les aliments contenant des antioxydants, tels que les vitamines E et C, présents dans les légumes, les fruits, les protéines animales ainsi que les légumes secs. Dans cette optique, privilégiez la laitue, l’orange, le kiwi, la mandarine, l’ananas, le citron, le pamplemousse, le melon…

Arrêter de fumer

Le tabac peut favoriser l’apparition des vergetures. Ainsi, si vous désirez avoir une peau saine et vivifiante, il vous est amplement recommandé d’arrêter vos mauvaises habitudes liées au tabac, avant de tomber enceinte et après le rapport sexuel.

Pratiquer régulièrement une activité sportive

En vous adonnant à une activité sportive, mais de manière modérée, vous pourrez non seulement de mieux surveiller votre poids, mais également raffermir vos muscles et votre peau. Parmi les sports conseillés durant la grossesse, vous pouvez par exemple choisir le stretching, l’aquagym, la natation ou encore la marche.

Bref, plusieurs points sont à retenir. D’abord, surveillez votre prise de poids de près et offrez à votre peau une séance d’hydratation. Si vous avez décidé d’ingurgiter des huiles végétales, assurez-vous qu’elles soient de bonne qualité. En outre, n’oubliez pas de pratiquer du sport léger et faites-le même quelques semaines après votre accouchement.