Le yoga est plus qu’une simple discipline physique qui permet d’améliorer la santé et le bien-être en général. C’est un style de vie qu’on peut appliquer et faire évoluer au quotidien.

C’est également une philosophie qui nous apprend à découvrir la vie d’une autre manière. En effet, le yoga apporte de nombreux avantages dans la vie.

Et sa pratique quotidienne et régulière nous permet une qualité de vie bien plus élevée que celle qu’on connaît actuellement. Voici donc les points essentiels !

1. Une amélioration considérable de la respiration

La pratique du yoga améliore la respiration. Il nous apprend à adapter notre respiration au rythme des mouvements et des différentes postures appliquées lors d’une séance de yoga. Cette amélioration de la respiration contribue ensuite naturellement à l’oxygénation du sang.

Et donc, à l’amélioration de la circulation du sang. Cet ensemble favorise ensuite le bien-être du cerveau, toujours par oxygénation. Cependant, il n’y a pas que le cerveau qui en profite. Les différents organes vitaux pourront également jouir de cette optimisation de la respiration et de l’oxygénation du sang.

Notons qu’une bonne circulation sanguine permet alors de profiter d’une tension artérielle optimale. Et qui, à son tour, va permettre d’améliorer le sommeil.

C’est aussi pour cela qu’on dit que le yoga est une clé pratique qui mène vers un état d’esprit zen et positif. Découvrez aussi sur ce site plus de détails en ce qui concerne les effets du yoga sur l’organisme en général.

2. Un renforcement du système immunitaire

Suite à ce que nous avons évoqué ci-dessus, le yoga aide à réduire le niveau de cortisol. Le cortisol dont il est question n’est autre que l’hormone liée au stress.

Il a été démontré que des niveaux élevés de cortisol peuvent provoquer des sautes d’humeur, un gain de poids, une pression artérielle élevée et des problèmes de sommeil et digestifs.

De plus, des taux élevés de cortisol dans le sang provoquent des modifications du système immunitaire. C’est pour cette raison, et donc en raison de cette hormone, que le stress n’est pas du tout bénéfique pour la santé.

Et que ce soit sur le plan psychologique ou corporel. Sur tous les plans, cette dose démesurée de cortisol qui engendre le stress affecte progressivement la santé générale d’un individu. Donc, en affectant directement cette hormone, la pratique du yoga augmente notre résistance aux maladies et infections.

3. Une amélioration de la flexibilité

L’un des premiers changements positifs que l’on perçoit au début de la pratique du yoga est l’augmentation de la flexibilité. En effet, cela représente un avantage très important, car, entre autres, cette flexibilité permet de prévenir les blessures.

Le corps est susceptible d’être raide au début, ce qui se voit plus clairement dans les torsions. Mais avec une pratique cohérente et régulière de cette discipline, ces postures sont les meilleurs alliés pour augmenter la flexibilité.

Il est également important d’augmenter progressivement le temps pendant lequel les asanas sont pratiquées. Mais en parallèle, il est aussi essentiel de prendre soin de son alimentation. Un yoguiste doit adopter une alimentation riche en minéraux tels que le soufre et le magnésium et en oméga 3.

À mesure que la flexibilité augmente, de nombreuses douleurs musculaires causées par la tension et une mauvaise posture commenceront à disparaître.

4. Une amélioration de l’équilibre

Pour atteindre l’équilibre dans les postures, il est nécessaire d’exercer une conscience du corps et de bien ressentir sa présence sur tous les angles.

Il faut savoir que ce n’est qu’avec un bon alignement qu’on peut maintenir un asana qui nécessite un certain niveau d’équilibre. Lors de la pratique du yoga, il est important de rester concentré sur les sensations que produit chaque posture.

C’est-à-dire, être présent à tout moment et d’apporter les corrections nécessaires pour s’améliorer, tout en étant parfaitement conscient de ses mouvements. Au fur et à mesure de l’expérience acquise dans cette pratique des asanas, le corps apprendra comment un léger ajustement permet de retrouver l’équilibre dans une posture.

À mesure que l’équilibre s’améliore, la flexibilité s’améliore, car les articulations bénéficient de ces types d’exercices de manière régulière.

5. Un renforcement des muscles et des os

bienfaits du yoga

Avoir une musculature bien définie améliore non seulement l’apparence physique, mais protège également les os. Cela aide aussi à prévenir les blessures et les maladies telles que l’arthrite. Mais en plus de cela, en améliorant la coordination dans la pratique du yoga, les personnes âgées seront également capables de réduire les risques de chutes.

Le yoga aide à renforcer les muscles. Mais, contrairement au travail de musculation dans les gymnases, cette discipline empêche l’acide lactique de s’accumuler dans le corps. Il faut savoir que c’est cet acide qui est à l’origine de la fatigue et de la douleur.

Et cette action ne réduit pas donc la flexibilité, qui si importante pour la pratique du yoga. Quant aux os, il est prouvé que le yoga permet de les renforcer et d’arrêter la perte de masse osseuse. De plus, il est essentiel pour prévenir les blessures et les fractures.

En particulier chez les personnes atteintes d’ostéoporose. Avec le yoga, il est possible d’améliorer la posture. De plus, il affecte positivement la santé de la colonne vertébrale. Et cela, en obtenant les nutriments nécessaires à partir des disques qui séparent les vertèbres.

6. Une amélioration de l’équilibre du système nerveux

Le yoga a aussi pour concept de stimuler la relaxation. Sa pratique permet de ralentir la respiration et aide à équilibrer le système nerveux autonome. Ce système autonome en question est composé du système nerveux sympathique (SNS) et du système nerveux autonome parasympathique (SNAP).

Le yoga active le SNAP, ce qui favorise la relaxation, abaisse la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Mais qui facilite également la récupération dans les situations stressantes.

L’un des secrets du yoga documenté dans de nombreuses études est qu’en combinant postures dynamiques et relaxation, il est bien plus efficace comme outil de lutte contre le stress que tout exercice de relaxation qui n’est accompagné d’aucune autre pratique dynamique. Mais en plus de tout cela, il est possible de maintenir un équilibre dans le système nerveux.

7. Une amélioration de l’humeur

Les niveaux actuels de stress au niveau social sont de plus en plus élevés. On fait face à des situations qui dépassent nos outils d’adaptation. Le stress libère du cortisol dans notre organisme, une hormone sur laquelle le yoga a l’effet inverse : il le réduit et nous rend moins anxieux.

En même temps, le yoga augmente les niveaux moyens de sérotonine. Il s’agit d’une hormone liée à la bonne humeur. En l’augmentant, on pourra se sentir mieux et on pourra créer de meilleures relations avec les autres et avec nous-mêmes.

Cela nous pousse à l’action et encourage les attitudes positives. En augmentant les niveaux de sérotonine, les symptômes dépressifs et anxieux seront considérablement réduits.

8. Une meilleure régulation de la faim

La sérotonine influence également les processus digestifs et le sommeil. Ce qui permet au yoga d’augmenter la qualité des heures qu’on passe à dormir. Il prévient l’insomnie et nous aide à améliorer notre concept d’alimentation et de nourriture.

Par conséquent, le yoga peut être utilisé dans les processus de perte de poids. Enfin, le yoga est également une discipline qui exige des niveaux élevés de concentration et de coordination.

Cette exigence nous amène alors à améliorer ces capacités, mais aussi la mémoire et l’apprentissage. Si on renforce et qu’on améliore ces capacités, on peut également prévenir les maladies neurodégénératives telles que la démence.