Par définition, un vegan est une personne qui, généralement par souci du développement durable et de respect de l’animal, exclut de son alimentation tous les produits d’origine animale, c’est-à-dire la viande, le poisson, les produits laitiers, le miel et les œufs.

Ces restrictions alimentaires peuvent limiter gravement certains apports en nutriments fondamentaux à une bonne santé et qui sont parfois difficilement remplaçables par une alimentation exclusivement d’origine végétale.

Les conséquences?

Des insuffisances qui peuvent être graves et favoriser l’apparition de maladies. Alors, comment y remédier? Nous vous proposons dans cet article de découvrir, si vous êtes vegan, comment éviter les carences alimentaires.

Pourquoi est-il recommandé que les vegans consomment des compléments alimentaires?

La pyramide alimentaire est un modèle visuel qui préconise les quantités de produits issus des divers groupes alimentaires qu’il faut consommer pour combler nos besoins en lipides, glucides, protéines, fibres, vitamines et minéraux. Ainsi, selon ce guide, une alimentation riche et variée est essentielle à notre santé.

Les vegans n’ont pas un régime alimentaire du type omnivore et il peut être plus difficile pour eux de satisfaire tous leurs besoins.

Les carences peuvent passer inaperçues dans une phase précoce, mais si elles ne sont pas rapidement prises en compte, elles peuvent avoir de graves conséquences sur la santé.

Baisse de l’immunité, défaillances intellectuelles et anémie sont certains exemples de problèmes pouvant se produire.

En outre, selon une étude comparative publiée dans le European Journal of Clinical Nutrition (1), les vegans sont plus enclins à avoir des fractures des os que le reste de la population. Le calcium et la vitamine D étant essentiels à une bonne densité osseuse et ne se trouvant pas en quantité suffisante dans leur alimentation, leur santé des os peut devenir fragile.

Pour toutes ces raisons, il est important que les vegans intègrent souvent un complément alimentaire vegan dans leur alimentation.

Comment choisir son complément alimentaire vegan ?

Au moment d’acheter votre complément alimentaire, il est important d’avoir la garantie que le produit est certifié 100 % vegan afin de ne pas se sentir trompé par les fabricants.

Comme pour les produits biologiques, il existe pour les produits vegan des certifications apposées sur le produit, comme garants d’un contrôle rigoureux du respect des principes du vegans. Vous pouvez ainsi consommer ces produits en toute confiance.

Le label Eve Vegan est l’un des plus connus et il est reconnaissable à ses deux couleurs : vert et blanc.

Eve Vegan est un organisme français qui intervient sur le terrain à toutes les étapes du processus de fabrication pour contrôler le mode de production du produit final ainsi que tous les intervenants de la chaîne de production : produits, agriculteurs et services associés.

Un produit avec ce label vous assure que tout a été respecté, jusqu’aux emballages qui sont écologiques.

Il existe de nombreux autres labels, proposés par des organismes associatifs situés sur plusieurs continents.

En tout, ce sont 19 agences qui sont reconnues comme officielles, même si actuellement la certification vegan n’est pas encore dûment encadrée par la loi.

Quels vitamines et minéraux pouvons-nous trouver dans les compléments alimentaires ?

Les meilleurs compléments alimentaires incluent généralement dans leur composition :

  • Les vitamines C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, D3, K2
  • Du camu-camu : c’est un fruit riche en vitamine C qui favorise la santé oculaire, le système immunitaire et évite les inflammations.
  • Le champignon du soleil (Bio) : ce champignon participe au renfort de la fonction immunitaire et cardiovasculaire ainsi qu’à la santé du foie.
  • Fer
  • Iode
  • Sélénium

L’importance de la vitamine B12

Cette vitamine joue un rôle primordial dans l’équilibre des systèmes sanguin et nerveux, car elle est favorise la production de globules rouges, le transport d’oxygène ainsi que la reproduction cellulaire et la synthèse de protéines.

En somme, elle est présente dans des fonctions physiologiques importantes. Le problème est que cette vitamine n’existe, sous sa forme la plus absorbable, que dans les produits d’origine animale et en particulier dans les viandes rouges, les crustacés, les poissons, les fromages et les œufs.

C’est par conséquent une carence que les vegans présentent très fréquemment et qui peut provoquer les symptômes suivants :

  • Anémie et fatigue
  • Défaillance de la mémoire et de la concentration
  • Perturbation de l’écosystème intestinal
  • Troubles hormonaux
  • Stress chronique pouvant entraîner une dépression

Si certains produits fermentés comme la choucroute contiennent cette vitamine, la teneur est cependant tellement résiduelle qu’elle est insuffisante pour combler les apports journaliers recommandés (entre 2,5 et 6 µg par jour).

Quelques conseils finaux pour la correcte prise de compléments alimentaires

Pour éviter tous risques d’allergies ou d’interaction médicamenteuse, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant avant d’initier la prise de compléments.

Lisez attentivement la note explicative qui accompagne le produit pour bien comprendre sa composition et limitez-vous à consommer la quantité indiquée pour éviter un surdosage.

Attention aux produits falsifiés : achetez en toute conscience. Pour cela, faites l’acquisition de produits labellisés vegan qui vous garantissent l’origine et la composition.

Enfin, n’essayez pas de remplacer une alimentation saine et équilibrée par la prise systématique de compléments alimentaires. Gardez bien présent à l’esprit que le meilleur moyen pour couvrir tous les besoins nutritionnels et, si possible, d’avoir une alimentation diversifiée.

Alors, si vous êtes vegan, ne compromettez pas votre santé. Soyez sûrs que vous ne manquez de rien pour un état de forme optimal et pensez à intégrer dans votre alimentation, de forme consciente et modérée, des compléments alimentaires vegan certifiés.

Source :

(1) – nature.com/articles/1602659