Le risque de déshydratation est d’autant plus élevé que la chaleur se fait ressentir. L’élévation de la température en plein été présente un risque réel pour la santé de toute personne en cas de mauvaise hydratation.

Pour lutter contre la saison caniculaire, une hydratation suffisante est nécessaire. Aussi, voici les meilleurs conseils pratiques pour se protéger de la déshydratation pendant les périodes de grande chaleur.

L’importance d’une bonne hydratation

L’eau représente plus de 60% de la masse corporelle d’un adulte sain. Cette substance élémentaire est indispensable à la vie, car elle est utilisée par les cellules qui nous composent pour réaliser des réactions chimiques complexes.

Afin de veiller à la continuité du métabolisme cellulaire, une hydratation adéquate est nécessaire. Pour faciliter cela, s’équiper d’une fontaine à eau pour l’été est une des meilleures solutions du moment. Simple et pratique, elle permet de garder une source d’eau à portée de main.

Maintenir une bonne hydratation permet de préserver les fonctions corporelles suivantes :

  • Le bon fonctionnement du cerveau : cet organe est composé de plus de 80% d’eau. Une bonne hydratation permet d’améliorer les humeurs et de lutter contre la fatigue.
  • La régulation de la température corporelle : afin de maintenir une température fixe à 37 °C, le corps a besoin d’un système de refroidissement. L’eau est utilisée pour rafraîchir le corps en cas de chaleur extrême et stabiliser la température centrale.
  • L’élimination des toxines : une hydratation optimale permet le bon fonctionnement des reins. Cet organe filtrant élimine les toxines qui s’accumulent dans le corps tout au long de la journée.

Conseils pour bien s’hydrater

hydratation été

Boire quelques verres d’eau par jour ne suffit pas à subvenir aux besoins du corps lorsqu’il fait chaud. Si nos besoins en eau sont d’au moins 1,5L par jour à climat tempéré, ces chiffres peuvent doubler en pleine période de canicule.

Voici les conseils et astuces qui vous permettront de garder une hydratation optimale tout au long de la saison chaude.

Boire même quand on n’a pas soif

Le problème principal avec la déshydratation est qu’elle ne se ressent pas. En effet, il n’existe pas de signal d’alarme témoignant du niveau bas des liquides dans le corps.

Pour éviter ce stade sévère, il est conseillé de boire régulièrement même si l’envie n’est pas présente. Le volume d’eau idéal à consommer par jour est supérieur à 1,5L. Certaines applications existent pour rappeler aux utilisateurs de boire de l’eau régulièrement tout au long de la journée.

Avoir de l’eau à portée de main

Transporter une bouteille d’eau avec soi est indispensable en période de grande chaleur. Si vous préférez la boire froide, les gourdes thermiques et les fontaines à eau sont la meilleure solution pour bien s’hydrater.

Consommer des aliments riches en eau

L’eau est un composant essentiel dans la majorité des aliments que nous consommons. Certains en contiennent plus que d’autres et sont donc à privilégier. C’est le cas pour le concombre, les tomates et les agrumes qui contiennent plus de 90% d’eau.

Se laver régulièrement

Le coup de chaleur est une des complications à craindre en plein été. Il est possible de prévenir cette affection et de réduire l’évaporation de l’eau de l’organisme en se rafraîchissant régulièrement.

Il suffit de se laver le visage et les membres plusieurs fois par jour afin de maintenir une température corporelle stable et aider le corps à garder une bonne hydratation.

S’hydrater de l’extérieur

Lorsqu’il fait chaud, prendre des douches fraîches est excellent pour la santé. Passer quelques minutes sous un flux d’eau fraîche permet non seulement de baisser la température du corps, mais aussi d’hydrater sa peau et lutter contre son vieillissement.

Le meilleur moment pour prendre une douche en été est avant de se coucher. Cela permet de rester frais pendant la nuit.

Surveiller son corps

Si la déshydratation peut passer inaperçue, certains signes trahissent sa survenue. Les premiers symptômes sont : céphalées, fatigue, soif et ralentissement du transit digestif. Devant l’un de ces changements physiologiques, il est conseillé de boire de l’eau abondamment.

Rester loin des sources de chaleur

Être exposé continuellement au soleil et à la chaleur peut aggraver une situation de déshydratation. Plus la chaleur du milieu extérieur augmente, plus grandes seront les pertes d’eau de l’organisme. En évitant de s’exposer à ces températures élevées, on protège son corps de la carence hydrique.

Quelques astuces pour boire suffisamment

Une consommation régulière d’eau est à privilégier en temps de chaleur intense. Cela peut sembler facile sur papier, mais en pratique, la majorité des personnes ne boivent que pendant les repas. Afin d’éviter de tomber dans la carence, voici quelques astuces pour contrôler sa consommation :

  • Garder un verre d’eau à son chevet : avoir un verre d’eau fraîche à portée de main en se couchant permet de boire suffisamment au milieu de la nuit et au réveil. En adoptant ce reflex, il devient plus facile de contrôler sa consommation et lutter contre la déshydratation.
  • Avoir une source d’eau à proximité : au travail, en cours ou en salle de sport, transporter une bouteille d’eau dans son sac est un excellent moyen de se rafraîchir la gorge quand la soif se fait ressentir.
  • Aromatiser sa boisson : si l’absence de goût dans l’eau vous déplaît, il est possible d’y ajouter quelques tranches de fruits ou de légumes afin de l’aromatiser. Ce type de boisson est très riche en électrolytes et en vitamines, de quoi améliorer ses apports journaliers tout en s’hydratant.

Les dangers de la carence en eau

Une baisse de 2% du volume total d’eau de l’organisme suffit à causer l’apparition des premiers symptômes de déshydratation.

Bien que mineure, elle entraîne une sensation de fatigue intense, une soif et parfois même une somnolence. Repérer les premiers signes de déshydratation est primordial afin d’éviter son aggravation surtout chez les enfants et les personnes âgées.

Si l’état de déshydratation persiste, la sécheresse de la bouche suivra. Cette dernière est précédée de signes plus ou moins graves si la situation n’est pas contrôlée à temps : un état confusionnel et une désorientation dans l’espace et le temps sont repérés. Dans les cas extrêmes, la carence en eau entraîne le coma.

Les situations suivantes peuvent être facilement évitées en maintenant une bonne hydratation tout au long de la journée et en évitant une exposition prolongée à la chaleur. L’eau est la ressource la plus importante dont notre organisme a besoin, il convient de la consommer sans modération afin de préserver sa santé.