La grande majorité des êtres vivants suit les rythmes de la nature.

Les saisons, le jour et la nuit en sont les principaux repères qui permettent à l’organisme de se synchroniser et de répondre aux besoins du moment.

L’Etre Humain ne fait pas exception à ces lois de la nature et notre corps s’adapte en permanence en fonction des repères qu’elle lui apporte.

Définition du rythme circadien

Le rythme circadien peut être défini comme l’ensemble des cycles biochimiques qui ont lieu dans notre organisme sur une période de 24 heures.

En latin, le terme circadien signifie « environ 1 jour.

Ces rythmes circadiens existent chez l’ensemble des êtres vivants, des organismes les plus simplistes et monocellulaires aux êtres les plus complexes comme l’Homme.

Notre horloge interne, quant à elle, implique l’ensemble des phénomènes qui en découlent.

Notre organisme va en effet sécréter différentes hormones afin de s’adapter à nos besoins et de nous permettre de pratiquer au mieux les activités que nous faisons.

Par exemple, lorsque la nuit tombe, notre cerveau commence à sécréter de la mélatonine, une hormone qui nous aide à nous reposer et à nous endormir.

A l’inverse, lorsque les premiers rayons du soleil apparaissent, ce signal va indiquer à notre organisme de stopper la sécrétion de mélatonine pour favoriser le réveil.

Par cet exemple, il est facile de comprendre qu’un dérèglement de notre rythme circadien puisse provoquer de nombreux troubles et difficultés pour notre vie quotidienne.

Comment notre rythme circadien peut-il se dérégler ?

Aujourd’hui, notre mode de vie et la technologie qui nous entoure nous a amené à nous émanciper de la nature.

Ceci peut à bien des égards être considéré comme une bonne chose. La vie des premiers homos sapiens ne devait en effet pas être facile tous les jours.

Toutefois, notre corps en lui-même est plus adapté pour vivre dans cet état « sauvage ».

Cela fait plusieurs décennies maintenant que nous vivons avec de l’électricité, que nos activités personnelles et professionnelles nous poussent à vivre de plus en plus en intérieur.

Nous ne nous couchons plus avec le soleil pour nous lever à l’aube. Nous ne vivons plus suffisamment en extérieur pour profiter des bienfaits du soleil qui stimule la simulation d’hormones telles que la sérotonine.

Tout ceci fait que notre horloge interne et notre rythme circadien peuvent progressivement se dérégler et produire des hormones à des moments non adaptés.

Ce phénomène est encore plus important pour les personnes qui ont un rythme de vie décalé comme les travailleurs de nuit.

Les voyages longue distance en avion avec un décalage horaire peuvent aussi être à l’origine d’un dérèglement de notre horloge interne.

Un dérèglement de notre horloge interne, quelles conséquences ?

Lorsque notre rythme circadien est déréglé, notre organisme ne produits plus au bon moment les hormones adaptées à la situation, ce qui peut provoquer de nombreux troubles.

La conséquence la plus fréquente est un trouble du sommeil et des insomnies.

En effet, les nouvelles technologies qui nous entourent nous poussent à nous coucher de plus en plus tard en regardant la télévision avant de dormir par exemple et cela peut stopper la production de mélatonine.

La lumière bleue de nos écrans joue un rôle très important sur la production de cette hormone et il est recommandé de na pas les regarder avant de dormir ni même brièvement durant la nuit (pour consulter un message ou regarder l’heure par exemple).

L’organisme sera alors en « retard de phase » et produira de la mélatonine de plus en plus tard le soir le matin.

Mais les rythmes circadiens ont aussi une influence forte sur notre humeur.

L’altération du cycle circadien provoque une diminution de somatostatine, neurotransmetteur qui modère le taux d’anxiété et la dépression.

De plus en plus d’études tendent à montrer un lien entre cycle circadien et maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson.

Par ailleurs, une dérégulation de notre horloge interne peut aussi avoir des conséquences sur nos habitudes alimentaires (inutile de trop manger le soir lorsque nous nous reposons et brulons moins de calories) et même sur la libido.

La luminothérapie permet de synchroniser notre rythme circadien à notre rythme de vie

La luminothérapie est une méthode efficace pour réguler notre rythme circadien.

Son principe est de simuler la lumière du soleil avec une lampe ou un autre appareil de luminothérapie qui produit une lumière artificielle à large spectre.

Cela va stopper la production de mélatonine et au contraire stimuler celle de sérotonine.

En jouant sur les heures auxquelles on pratique les séances de luminothérapie, il est ainsi possible de synchroniser son horloge interne à son rythme de vie.

La luminothérapie est extrêmement efficace pour régler de nombreux troubles physiques ou psychiques et cela de manière non invasive et sans effets secondaires.

Si vous souhaitez vous équiper d’un appareil de luminothérapie et en savoir plus sur le sujet, nous vous conseillons le spécialiste en luminothérapie Lux Thérapie.

Son blog regorge d’informations et les produits vendus sont tous conformes aux normes européennes et aux prix les plus bas du marché.