Apparenté au Cannabis dont il est une variété, le chanvre est trop souvent associé à des utilisations prohibées. Il sera aussi riche en molécules de cannabidiol, molécule non psychotrope et donc légale.

Le chanvre se révèle être un « super aliment » particulièrement intéressant en graine, notamment dans un contexte de développement grandissant des régimes alimentaires éliminant les protéines animales.

Il peut se consommer pour sa graine ou pour la molécule de cannabidiol (ou CBD) qu’il contient. Que nous soyons en bonne santé ou pas, le chanvre peut s’avérer être un aliment aux multiples bienfaits pour le bon fonctionnement de notre corps.

Une plante millénaire

Côtoyant l’homme depuis l’ère du néolithique, le chanvre a initialement été utilisé comme textile jusque-là fin du 19e siècle, étant ensuite supplanté par le coton puis les fibres synthétiques.

S’il nous vient originellement d’Asie, sa présence a donc longtemps demeuré dans nos cultures. Sa faible consommation en eau a été un facteur favorisant l’intérêt que les hommes lui ont porté. Cependant, tous les chanvres ne se valent pas et deux sont particulièrement cultivés :

  • Le cannabis indica, qui est le chanvre indien dont le taux de THC, qui est une substance psychotrope générant une dépendance, avoisine les 30 % et qui est, de ce fait, illégal.
  • Le cannabis sativa qui lui contient des taux très bas de THC (autour de 0,2%). Cette variété présente d’autres intérêts comme une richesse particulière en micronutriments et une molécule de CBD présentant plusieurs vertus.

Nous allons nous intéresser plus particulièrement à cette deuxième variété de chanvre, dont on peut notamment trouver des dérivés sur lecannabidiol.com.

Le chanvre, source de protéines

La richesse de la graine de chanvre est tout d’abord dans son taux de protéine qui avoisine les 30 %, en faisant une des protéines végétales les plus intéressantes.

Les protéines issues du chanvre sont, par ailleurs, pourvues des huit acides aminés essentiels, en quantité suffisante, ce qui est particulièrement rare chez les protéines végétales.

Les protéines présentent dans le chanvre sont d’autant plus remarquable du fait qu’elles cumulent le fait d’être abondante, complète et assimilable. Ces propriétés nutritives seront notamment appréciées chez les sportifs dans la recherche d’une alimentation favorisant la récupération.

Une graine au bon équilibre lipidique

La graine de chanvre est pourvue d’acides gras polyinsaturés et très peu d’acides gras saturés. Son intérêt lipidique se situe dans sa richesse en Oméga 3.

Cela lui permet d’avoir un équilibre entre Oméga 6 (pro-inflammatoire) et Oméga 3 (anti-inflammatoire) permettant de se rapprocher du rapport de 4 pour 1 recommandé par les nutritionnistes.

Une cuillère à soupe d’huile de chanvre suffira à pourvoir aux besoins quotidiens d’une personne en oméga 3. Les types d’oméga 3 et d’oméga 6 présents dans le chanvre seront particulièrement pertinents pour les personnes mangeant peu ou pas de poissons, car ils substitueront partiellement les lipides manquants.

Cette richesse de l’huile de chanvre aura pour corollaire sa fragilité, il faudra ainsi la conserver au frais, à l’abri de la lumière et ne pas la cuire.

Autres qualités du chanvre

La molécule de cannabidiol (CDB), issue du chanvre, aura des propriétés relaxantes reconnues, venant apaiser l’anxiété. Le CBD pourra également être bénéfique pour l’apaisement des douleurs ainsi que, en association avec un traitement médical, pour le soulagement des troubles épileptiques.

La graine de chanvre quant à elle sera pourvue de vitamine E, aux propriétés antioxydantes reconnues, notamment en association avec la vitamine C. Nous noterons aussi la présence de vitamines B1, B2, B3, B6 et B9. Elle sera par ailleurs source d’oligo-éléments, tels que le magnésium, le calcium, le fer, le phosphore et le zinc.

Par ailleurs, contrairement au cannabidiol, la graine de chanvre ne présentera aucune toxicité sous sa forme alimentaire, pour le foie par exemple. Grandes absentes de l’alimentation industrialisée moderne, les fibres sont aussi présentes en nombre dans le chanvre.

Ces fibres permettront d’entretenir un bon microbiote intestinal ayant une incidence favorable sur notre immunité. Un régime riche en fibre permettra d’amoindrir le risque de cancer de l’intestin, entre autres.

Conclusion

La graine de chanvre et la cannabidiol ont donc un panel de vertus multiples et assez rares. Ses valeurs nutritives lui confèrent des bienfaits pour la santé à plusieurs niveaux.

La graine de chanvre pourra être consommée sous différentes formes : en graine qu’il faudra faire tremper préalablement avant de les cuisiner, en poudre pour une utilisation comme une farine ou bien en huile à la couleur verte et au goût de noisette.

Le cannabidiol se consommera, quant à lui, dans sa forme alimentaire, sous forme de tisane ou de produit à base de CBD (chocolat, bonbon ou autres produits alimentaires dérivés).

1 Comment on Chanvre et cannabidiol, pourquoi les mettre dans nos assiettes ?

Comments are closed.